Travail – transport scolaire

Quand on m’avait expliqué, il y a quatre ans, cette histoire de dérogation exceptionnelle pour prendre les moins de cinq ans, je craignais le pire. Des bébés à moucher, installer. Sortir les rehausseurs. Devoir boucler leur ceinture, essuyer leur nez et leurs joues, ne pleure plus, c’est fini, allez, c’est fini. Mais le pire des morveux n’est pas venu. Longtemps il n’y a eu que des presque grands, et puis après Pâques, l’an dernier deux tous petits garçons, mais qui n’ont jamais posé de problème.

Minuit est toujours avec sa soeur, il la tient comme s’il en était une excroissance. Quand ils montent collés, en s’entrechoquant, on dirait un monstre à deux têtes plein de reflets cuivrés. Minuit la flanque serré contre une hanche et Lise ramène le petit visage sur son ventre dans un geste maternel de grande fille. Je ne sais pas comment on dit, un geste de grande soeur, fraternel ça ne va pas, et maternel presque, mais ce n’est pas encore ça. Je l’envie d’avoir ces gestes, ces postures, cette bouche chaude encore baveuse contre son pull….

L’autre tout petit, c’est Hugues, il a presque trois ans maintenant, il se débrouillait déjà comme un grand l’an dernier. C’est un petit paysan comme je l’étais, ou plutôt comme l’était mon petit frère, vaillant, dégourdi.

Les rehausseurs, ce sont les ados eux-mêmes qui les mettent en place avant de descendre au collège. Sylvain s’il le faut le rappelle, avec une voix droite, qui ne laisse pas d’espace pour la discussion, les sièges des petits, hé vous êtes sourds, il faut sortir les sièges des petits.

….

Le deuxième garçon sur mon trajet habite devant le mont, il monte quand j’ai fait le tour. Parce qu’ils me font faire ça, le tour du mont d’où sort le fleuve, je les appelle les ligériens, mes ligériens même…

Emmanuelle Pagano

« Les adolescents troglodytes »

P.O.L.

Image http://www.developpement-durable.gouv.fr

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Travail – transport scolaire

  1. Mais c’est plein de fraîcheur et d’humour ce roman de Pagano que je ne connaissais pas. Je me garde une petite gêne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s