Travail – journaux féminins

J’écris des articles sur la vie quotidienne de nos lectrices. Je décortique cette souveraine platitude pour lui rendre ce qu’elle a perdu d’intrigant. Mes articles et ceux de mes collègues – des femmes à l’exception du pigiste Emmanuel et de Simon, photographe, homo avec une vie sexuelle de couple épanoui, eux. Tous exercent un rôle important dans la sublimation de leurs aventures journalières.

Notre atout réside dans ces questions fondamentales que nous proposons à des lectrices désemparées. Pouvez-vous séduire le mec de votre meilleure amie et ne pas être traitée de catin par cette dernière qui, imbécile, n’a rien vu ? Gardez-vous le contact avec vos enfants qui lorgnent sur la mère de leur copain et vous demandent si vous portez des strings ou des brésiliens. Comment perdre dix kilos en moins de trois jours sans que votre patron ne remarque que vous êtes devenue anorexique ?

Encore que, si nous pouvions attendre des hommes qu’ils se rendent compte du comportement anorexique chez les femmes, subsisterait en moi une vague perspective d’avenir.

Il ne s’agit pas de leur proposer des questions qui éveilleraient en elles trop d’interrogations. Non, nos intentions se bornent souvent à leur offrir de vibrer au gré de modes inaccessibles, à leur procurer le sentiment que par une liposuccion – mûrement réfléchie ! -, elles peuvent changer de vie. Au catéchisme, le prêtre disait : « Etre et avoir ».

En entrant au journal, j’ai immédiatement perçu que j’y serais à l’aise. Je percevais toute la ferveur de celle qui ouvrirait son magazine avec l’espoir de savoir quel vernis pailleté recouvrirait la médiocrité de son mariage. Aux célibataires, je livrais les meilleures stratégies pour éviter de s’accrocher à de pauvres types touchant moins de mille trois cents euros net. Mais pour toutes, j’offrais du rêve.

Nicolas Gary

« simple échange entre gens honnêtes »

http://www.publie.net/fr/ebook/9782814504929

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Travail – journaux féminins

  1. Courrier du cœur et nouvelles du corps. Une presse qui pense à nous et nous aide à vieillir vue et revue par une jeunesse qui se réclame d’une compétence incontestable.

  2. Arlette dit :

    La vie n’est qu’illusion que la lecture d’un magazine confirme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s