En picorant dans « en avant-marge »

À double tour

Un lieu caché le long de la plage. Je respire. Rien n’a eu lieu dans la chambre. Son odeur de cassis, de lait tiède, parfum. Et l’odeur de ses cheveux, un instant ma mémoire me protège à double tour. Sans importance désormais : j’embrasse son cou.

 

Une lumière blanche

La phosphorescence de la fenêtre et souvent loin d’ici, le jour, la nuit. Une lumière blanche, des lueurs, le ciel, immense rappel constant de ses flammes blanche et jaune. Dans le lointain pour nous, tandis qu’un vent doux, à ce moment, parfois personne ne le sait.

 

Une orange

Je descends, je crois. Tout le monde dort. Rien ne bouge. Prends une orange. Je mange l’orange, je n’ai pas le temps. Retrouver mon père à cet instant précis, lui aussi coincé. Je détourne les yeux, ça ne marche pas. Je regarde les gens, démarre lentement.

 

La jetée

Vers la jetée, tourbillons de lumière. Les courants de l’écume soulèvent et battent les piliers dont les proues filent, immenses, et les ornières d’argent, les souches d’acier et de cuivre circulairement. L’angle du reflux est heurté vers l’est. La lande et la forêt.

 

Dans le vent

La poussière dans le vent, ce sont les envies, un goût vraiment délicieux. Les doigts dans la bouche. Les meilleurs morceaux. Une mince armature osseuse faite d’os écrasés. Si on ne flanche pas, du côté de la tête, une assez vive douleur. Notre peau sèche et salée.

 

Une fiction

Le texte est une fiction au service du sens. Par un supplément de simulacre et de fermeture qui semble s’engager avec la transformation du dehors. Une autre mise en place. Par exemple le jeu, le travail de cette feinte. Il n’y a rien hors du texte.

 

Philippe Ménard

« en avant marge »

http://www.publie.net/fr/ebook/9782814500136/en-avant-marge

image http://vlaotchoz.eklablog.fr/cascais-a1902744

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article a été publié dans lectures. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour En picorant dans « en avant-marge »

  1. Plusieurs sens sont interpellés par l’écriture de l’auteur. Celui que je retiens est celui de l’émotion au service de la fiction.

  2. micheline dit :

    l’orange : un monde en soi.Le mystère absolu..

  3. Ping : En picorant dans « en avant-marge » | Littérature et ressources | Scoop.it

  4. Merci de ces lectures, très touché. Quelques extraits supplémentaires sur mon site, ainsi que la genèse de ce texte diffusé à la création de Publie.net en 2008 et proposé ici dans une nouvelle version avec 170 fragments supplémentaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s