Éloge de l’amour (fragment)

Ce que Platon dit sur l’amour est assez précis : il dit qu’il y a dans l’élan amoureux un germe d’universel. L’expérience amoureuse est un élan vers quelque chose qu’il va appeler l’Idée. Ainsi, même quand je suis simplement en train d’admirer un beau corps, que je le veuille ou non, je suis en route vers l’idée du Beau. Je pense – dans des termes tout à fait différents, naturellement -, quelque chose du même ordre, c’est-à-dire que, dans l’amour, il y a l’expérience du passage possible de la pure singularité du hasard à un élément qui a une valeur universelle. Avec, comme point de départ une chose qui, réduite à elle-même, n’est qu’une rencontre, presque rien, on apprend qu’on peut expérimenter le monde à partir de la différence et non pas seulement de l’identité. Et on peut même accepter des épreuves, on peut souffrir pour cela. Or, dans le monde d’aujourd’hui, la conviction est largement répandue que chacun ne suit que son intérêt. Alors l’amour est une contre-épreuve. S’il n’est pas conçu comme le seul échange d’avantages réciproques, ou s’il n’est pas calculé longuement à l’avance comme un investissement rentable, l’amour est vraiment cette confiance faite au hasard. Il nous amène dans les parages d’une expérience fondamentale de ce qu’est la différence et, au fond, dans l’idée qu’on peut expérimenter le monde du point de vue de la différence. C’est en cela qu’il a une portée universelle, qu’il est une expérience personnelle de l’universalité possible, et qu’il est philosophiquement essentiel, comme Platon en a eu, en effet, la première intuition.

 

Alain Badiou

Éloge de l’amour

et puisque la couverture du livre chez Champs-essais a opté pour la toilette de Vénus par Vélasquez, négligeant Manet et Olympia, j’opte pour le Titien

début d’un dialogue lumineux

A propos brigetoun

paumée et touche à tout
Cet article, publié dans lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Éloge de l’amour (fragment)

  1. Vision de Platon et de l’expérience amoureuse tellement moderne. Il fallait ce rappel pour raviver notre esprit.

  2. « Contre-épreuve » ou contretype, avec Alain Badiou il n’y a pas photo (même si peinture).

  3. Arlette dit :

    Confiance au hasard ?????

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s