Des recommandations

Mais voyez combien peuvent sur nos courses celles des astres, et le peu qu’avancent les grands d’ici-bas en leurs desseins, s’il n’est ordonné de là-haut : Hermire et mon parent firent mile pas et dirent mille choses en ma considération, qui me furent presque inutiles ; ce furent des coups bien portés, qui ne firent rien que blanchir contre mon malheur. Le dernier maître que j’avais servi n’était pas en bonne intelligence avec un des principaux ministres de l’État, et celui-ci eut opinion que, s’il me laissait approcher du prince, je pourrais servir d’espion à l’autre, étant comme sa créature. Ce fut la raison qui le fit opposer à mon avancement, étant d’ailleurs d’un naturel assez facile. Hermire, après mille peines qu’il prit pour moi, fut informé de cet accroc qui m’empêchait de m’avancer et m’en avertit avec une tendresse de frère. Nonobstant ce fâcheux obstacle, le prince ne laissa pas en ma faveur de donner cours à sa naturelle bonté et de me faire quelques gratifications, n’ayant pas trouvé lieu de me remettre avec mon premier maître.

Tristan L’Hermite

«Le Page disgracié»

Édition de Jacques Prévot

Folio classique

About these ads

À propos de brigetoun

paumée et touche à tout
Cette entrée, publiée dans lectures, est taguée . Bookmarquez ce permalien.

Une réponse à Des recommandations

  1. Arlette dit :

    Quel vocabulaire et tournures de phrases … !! j’aime beaucoup

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s