Tombent à terre les filles

Des fois elles tombent à grand peine en pleurs.

Des fois elles tombent à hurles boyaux.

Dévergondées, plein leurs ventres, des fois. Et des bouches colère comme jamais. Jusqu’à.

De pas. L’air de, comme ça, sans grâce.

Elles embrassent la querelle.

Les filles tombées à terre vilaines bêtes braillent.

Qu’elles avaient pas. Pas à.

Toutes. Des craques, toutes, aimant, ça toutes, cruellement toutes.

Toutes des, de ces manières.

Glapissent.

À leurs petites affaires. Comme poule à pondre.

N’importe quoi. Tiens, clope.

Elles.

À la noix leurs mots noise, à nous la bailler belle.

À leurs mots à leurs effondrements à et quoi encore.

Claude Favre

« Interdiction absolue de toucher les filles même tombées à terre »http://www.publie.net/fr/ebook/9782814504035

 image http://www.ecrans.fr/spip.php?page=imprimer&id_article=1845

À propos de brigetoun

paumée et touche à tout
Ce contenu a été publié dans lectures, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Tombent à terre les filles

  1. cousumain dit :

    Ce texte de Claude Favre existe aussi sur papier chez Cousu Main avec un texte d’Eric Pessan. http://cousumain.wordpress.com/category/cousu-main/interdiction-absolue-de-toucher-les-filles/

  2. Ping : Tombent à terre les filles | Poésies | Scoop.it

  3. Ping : Tombent à terre les filles | Publie.net | Scoop.it

  4. J’ai visité le site de ce bouquin. J’ai parcouru et je n’ai pas su quoi dire. Je dis donc que je ne sais pas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s